TABLE RONDE POST-INVISIBLES X PAPIER 2022

Foire Papier, 26 août 2022

L’histoire de l’art, comme toutes les histoires officielles, a été écrite au masculin. Malgré les efforts déployés par différent·e·s intervenant·e·s du milieu des arts et de la culture pour parer les biais de genre engendrés au courant des derniers siècles, être artiste femme* ou non-homme est encore synonyme d’invisibilité pour de trop nombreuses personnes. À l’occasion de cette discussion présentée par l’Association des galeries d’art contemporain en collaboration avec POST-INVISIBLES, trois actrices du milieu aux bagages divergents se réuniront afin de prendre le pouls sur les acquis des dernières années, mais aussi sur tout le chemin qu’il reste à parcourir afin de réécrire une histoire de l’art paritaire.

Animatrice :

Mylène Lachance-Paquin, directrice-fondatrice, POST-INVISIBLES

Panélistes :

Caroline Monnet, artiste

Maude Arsenault, photographe, artiste et commissaire

Roxanne Arsenault, directrice, Patel Brown Montréal

Lien de la conférence

VISITES GUIDÉES x PAPIER 2022

Foire Papier, 27 août 2022

Fidèle à sa mission de mettre en lumière les artistes femmes et non-hommes, POST-INVISIBLES est ravie de collaborer avec la Foire Papier pour proposer une visite guidée lors de son édition 2022. Celle-ci sera l’occasion de s’arrêter sur 6 des galeries qui présentent au moins 40% d’artistes femmes en galerie et au moins 50% d’artistes femmes* ou non-binaires dans leur espace d’exposition pour l’édition 2022 de Papier. À travers la visite, nous nous intéresserons aux pratiques d’artistes d’origines et d’âges variés dont les pratiques abordent divers des enjeux contemporains.

Animatrice : Roxanne Labrèche P., travailleuse culturelle

DISCUSSION Deux générations; deux points de vue

Art mûr, 24 mars 2022

Animatrice : Béatrice Larochelle, autrice et finissante à la Maîtrise en muséologie à l’Université de Montréal.

Panélistes:

Ingrid Bachmann artiste visuelle et diplômée de la Maîtrise en histoire, théorie et critique de l’art moderne de la School of The Art Institute of Chicago. Elle a présenté son travail multidisciplinaire au Canada et à l’international dans des expositions et des festivals et a contribué à plusieurs anthologies et périodiques. Actuellement, professeure associée à l’Université Concordia et Ingrid est fondatrice et directrice de l’Institut de la vie quotidienne, un laboratoire d’art et d’idées basé à Montréal, au Québec.

Karine Payette est artiste visuelle et titulaire d’une Maîtrise en arts visuels et médiatiques, profil création de l’Université du Québec à Montréal. Artiste multidisciplinaire, elle utilise les médiums de l’installation, de la photographie et de la vidéo et travaille à partir de la récupération et de l’assemblage de matériaux recyclés et fabriqués. Ses œuvres se retrouvent dans des collections privées ainsi que dans la collection du Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul et de la Collection de prêt d’œuvre d’art du Musée national des beaux-arts du Québec.